Kharnage : Open The Box

Kharnage : Open The Box

L’année 2017 risque d’être fort sympathique en réception Kickstarter avec Arcardia Quest Inferno, 7th Continent, Battalia II et donc Kharnage, qui a la bonne idée d’ouvrir le bal.

Kharnage est l’un des nouveaux projets des Devil Pigs, connus pour leur réussite sur Kickstarter avec Heroes of Normandie. Ici, le thème est plus léger, puisque c’est du combat fun, rapide et bourrin à base de cartes. A noter que le projet a réussi à réunir quasiment 3000 participants pour une somme d’environ 170.000€.

Contenu du Kickstarter Kharnage
Contenu du Kickstarter Kharnage
Pas question ici de parler du système de jeu, pour çà il y aura un article spécialement tourné vers le test du jeu, on parlera donc simplement de l’ouverture de cette jolie boîte, enfin plus exactement de ces jolies boîtes, c’est l’avantage des Kickstarter souvent, pas mal de choses à ouvrir et donc découvrir.

Contenu du Kickstarter

Alors que contient ce colis envoyé par Philibert, de la part des Devils Pigs ?

  • Une boite de base du jeu pour 2 à 4 joueurs
  • L’extension 5ème joueur avec l’armée des Devils Pigs
  • L’extension Tricks and Mercenaries
  • L’extension Dark Rampage qui permet donc je jouer maintenant à 6
  • Une pochette Cthulhu, qui promet surement quelques surprises
  • 2 paquets de renforcements pour les armées de la boite de base
  • 1 paquet de cartes « special guest »
  • et pour finir l’extension « It’s so big », qui permet d’ajouter 6 gros monstres à tout çà

Zoom sur la boîte de base

Contenu de la boîte de base, auquel il faut ajouter les livrets de règles
Contenu de la boîte de base, auquel il faut ajouter les livrets de règles
L’illustration de la boîte donne tout de suite le ton du jeu, drôle et cruel pour les unités que vous allez diriger. Les jeux sortis par les Devils Pigs ont beau être illustrés par différentes personnes, ici Olivier Derouetteau, on y retrouve toujours cette patte qui a fait le succès d’HoN et qui perdure sur ce jeu.

Ouverture de la boîte, on retrouve 4 livrets de règles pour la version française, et les traductions anglaises, allemandes et espagnoles, c’est pratique de ne pas avoir de texte sur les cartes 🙂 . Chaque livrets ne contient que 4 pages de textes, illustrations, on doit doute pouvoir rapidement se poutrer méchamment à priori.

On a ensuite 2 petits punchboard pour les différents jetons nécessaires au jeu : pion kharnage et surement les différents sorts des unités.

Et ensuite, du vide, et oui, la boîte contient 2/3 de carton pour éviter aux cartes présentes à l’intérieur de bouger. On a beau savoir que le jeu contient uniquement 150 cartes d’un format d’environ 7cm sur 7cm, ca fait toujours bizarre de voir autant de vide. Alors, je vous rassure avec le reste du colis, il sera facile de remplir un peu plus cette boite.

Découverte des cartes d’armées, et là, on reste sur le cul, les illustrations sont vraiment magnifiques, toujours cette faculté à mettre du fun partout, pas la peine de commencer une partie pour savoir qu’on va se marrer, les cartes parlent d’elles même.
On retrouve donc les troupes pour constituer 4 armées différentes dans cette boîte : les humains, les nains, les orques et les gobelins, environs 35 cartes par armée. Chacune des armées aura également des cartes de stratégie qui permettront de définir sa force et sa manière d’attaquer pour le prochain tour.

Quelques exemples de cartes d'armées et stratégie
Quelques exemples de cartes d’armées et stratégie

Première extension : The Devil Pigs

L'extension Devil Pigs
L’extension Devil Pigs
Cette extension permet donc d’ajouter un nouveau joueur pour passer à 5. Et pour faire dans l’originalité, ceux sont donc des cochons qui vont se transformer en soldat pour former cette nouvelle armée. Une chose est sûre, ils n’ont pas l’air de faire dans la demi-mesure avec leurs haches et armures.
Certains émettent même l’hypothèse, à la vue des jetons, qu’ils sont capables de vous lancer des excréments dessus, sacré concept d’armée. A noter, que ici aussi, on retrouve à l’intérieur une petite carte pour les explications des nouvelles compétences dans 5 langues différentes.

Seconde extension : The Dark Rampage

Extension Dark Rampage
Extension Dark Rampage
Quitte à se mettre méchamment sur la tête, autant le faire à beaucoup. Cette extension permettra donc d’ajouter un sixième joueur à vos combats. Comme son nom le laisse à penser, nous sommes sur une armée de squelettes et autres morts-vivants. Cette race fait bien sur partie des grands classiques dans ce genre de jeu, c’est donc une bonne chose qu’elle sorte en même temps que le jeu de base, et vu le nombre de morts à chaque tour, ils auront surement moyen d’en tirer profit.

Le seul bémol pour moi pour cette armée, c’est le graphisme. Autant, je ne taris pas d’éloges sur les illustrations de tout ce que l’on a vu précédemment, autant pour celle-ci, çà ne passe pas, je trouve le trait et les couleurs moins nets, voir les modèles moins travaillés, où alors je suis juste moins réceptif au thème de l’armée. N’hésitez pas à donner votre impression en commentaire de cet article, je suis curieux de savoir comment les autres joueurs ont apprécié ces cartes.

Extension : Tricks and Mercenaries

Extension Tricks & Mercenaries
Extension Tricks & Mercenaries
Nous ne sommes, cette fois-ci, pas sur une nouvelle armée, mais sur un ensemble de troupes et de coup fourrés qui permettront d’agrandir toutes les armées des joueurs. En fonction de certaines conditions, il vous sera donc possible de recruter un mercenaire ou d’utiliser un coup fourré pour aider votre armée à remporter la victoire.

En revanche, avec 80 nouvelles cartes grâce à cette extension, on commence à atteindre gentiment les 300 cartes dans le jeu.

Les bonus Kickstarter

On attaque maintenant la dernière ligne droite de cet Open Ze Box, avec les bonus obtenus grâce au pledge sur Kickstarter.

Les monstres de l'extension "It's So Big"
Les monstres de l’extension « It’s So Big »
Une petite extension « So Big » contenant 6 monstres dessinés sur 2 cartes chacun, qui apporteront surement chaos et mort sur le champ de bataille. En plus, avec une moyenne de 10 points de vie, ces monstres risquent de rester un petit moment à hanter les armées adverses.

Des ajouts d’unités pour chaque armées de la boites de base, en revanche je vais avoir du mal à vous dire combien exactement, le tout étant un peu mélangé maintenant afin de rapidement passer au test de ce jeu 🙂 .

Un ensemble de cartes « Special Guest », réalisées donc par quelques invités prestigieux : Kovalic, Paolo Parente, …

Et pour finir, une pochette Cthulhu avec notamment une pieuvre de 9 cartes et 22 points de vie, horriblement efficace 🙂 .

Conclusion

Ça fait vraiment du bien de commencer l’année avec l’ouverture d’un tel Kickstarter. La qualité des illustrations, la quantité de cartes, sont là, reste maintenant à voir si les règles sont à la hauteur de tout çà.

Je n’ai malheureusement pas pris l’option Sleeve, mais en imaginant l’enthousiasme pendant les parties, je redoute maintenant que mes cartes ne tiennent pas une éternité, alors si jamais vous avez l’occasion de choper du Sleeve 70*70 de qualité, il faut pas hésiter à mon avis.

Si je n’avais qu’une petite critique à émettre, ce serait sur la boîte, car niveau rangement c’est pas top, personnellement j’aurais préféré quelque chose de plus étroit mais ayant au moins la hauteur d’une carte afin de simplifier le rangement avec séparateur par exemple. Mais bon quand on en arrive à vouloir des choses comme çà, c’est vraiment pour pinailler 🙂 . Rendez-vous dans quelques jours pour le premier article consacré au test de ce jeu, et jusque là n’hésitez pas à vous mettre méchamment sur la tête pour faire des …. KKKhhhaaarrrnnnnaaaggeee !!!!!

La boîte avec toutes les cartes du KS et le carton retourné :)
La boîte avec toutes les cartes du KS et le carton retourné 🙂
Le livre de règles
Le livre de règles

COMMENTS

  • FredD

    Perso, j’utilise une pochette plastique par peuple + une pochette avec les cartes KradWallon. De plus, je cache le peuple grâce aux cartes « K » de chaque peuple, ainsi quand on prend une pochette, on ne sait pas quel peuple on aura !
    Sinon je confirme et tous les gens avec qui j’ai joué le disent aussi : les graphismes sont superbes ! 🙂

Leave a Comment