Présentation Heroes of Normandie

Présentation Heroes of Normandie

Voici le premier article de ce blog et çà commence fort avec un superbe jeu sur la seconde guerre mondiale, j’ai nommé Heroes of Normandie ou HoN pour les intimes. Ce jeu est édité par la société Devil Pig Games suite à un financement via KickStarter.

Dans cette rubrique de présentation, on va parler du packaging, du principe général du jeu mais on ne rentrera pas dans le détail des règles, pour çà, il y aura un article de test sur ce jeu.

Bienvenue chez Devil Pig Games

Premier jeu pour cette société Anglaise (euh enfin Française mais un peu anglaise pour accéder à Kickstarter) dont les 2 créateurs Yann et Clem crèvent l’écran à chacune de leur apparition (cf. la vidéo sur Tric Trac de ce jeu : ici). A les écouter parler, on sent bien que ce jeu a été travaillé, re-travaillé et représente un investissement monstre, qui continue d’ailleurs puisque pas mal d’extensions sont déjà sorties, ce qui est exceptionnel finalement pour un jeu récent, et que beaucoup d’autres sont en préparation.

La guerre c’est mal … ou pas

Le sujet du jeu est donc la seconde guerre mondiale, le thème est porteur et souvent traité par de nombreux wargames. Ici, avec HoN, on tape plutôt dans le jeu de plateau, pas de panique, la réflexion est au rendez-vous mais avec un côté fun (dés, cartes, graphismes, …) qui n’ai pas présent dans les wargames, plus tournés sur une représentation quasiment exacte de la réalité sur notre aire de jeu.

Pour un jeu de plateau, la première question qui vient à l’esprit est : mais comment est le plateau ? Alors, malgré le sujet traité, auquel on accole souvent le principe d’hexagone, ici on va retrouver du bon vieux carré. On va donc perdre de suite les puristes des jeux pour qui le fait que la distance entre 2 carrés côte à côte ou en diagonale non pas la même distance, va poser un souci d’éthique. Pour les autres, c’est à dire ce qui n’ont pas arrêté la lecture de l’article à la ligne précédente, on va parler de la composition de ce plateau.

Servi sur un plateau !!

010La boite de base du jeu contient 6 plateaux en carton épais recto-verso, à vous de choisir quelle face sera utilisée pour votre partie. La qualité du carton et de l’impression est excellente, mais la manipulation de ces plateaux engendre des petits décollages par endroit, un petit film plastique sur l’ensemble aurait surement apporté un plus. Chacun de ces plateaux carrés ont une dimension de 7 cases sur 7 et présente différents décors tels que forêts, bocage, prairie, route … Chaque élément de décor ayant ses propres caractéristiques de défense, de mouvement ou de ligne de vue. L’un des points forts de ce jeu est que toutes ces caractéristiques sont présentes sur le plateau directement, pas la peine d’aller voir dans le livre de règles les informations sur tels ou tels décors. Ce système sera d’ailleurs vrai pour les unités qu’on va voir un peu plus loin.

Les premiers scénarios utilisent uniquement 2 des 6 plateaux et c’est déjà sympa alors si on multiplie par 3 pour arriver à 6 plateaux, qu’on prend en compte le recto et verso de chaque plateau et qu’on ajoute le fait de pouvoir ajouter d’autres décors comme des maisons, des tranchées, vous pouvez imaginer qu’il y a moyen de ne jamais avoir 2 parties qui se ressemblent vraiment : durée de vie maximale assurée.

Et les unités maintenant …

061Une fois le plateau installé, il va nous falloir une représentation de notre armée. Et là encore, le carton va faire l’affaire, chaque unité sera représentée par un morceau de carton épais imprimé recto-verso avec des graphismes vraiment très réussis. Certaines unités présentes des faces différentes pour représenter le fait d’être au complet où au contraire d’avoir déjà perdue des effectifs. Et d’autres, plus fragiles, seront mortes dès le premier dégât enregistré.
Comme pour les plateaux, toutes les caractéristiques de l’unité sont imprimées directement sur le carton. Çà parait fouilli lors des 2 premières parties mais ensuite, la lecture se fait rapidement et facilement sans jeter un œil sur le livre de règles (ne le brûlez quand même pas, il peut être utile dans certaines nouvelles situations de combat).

067Dans la boîte de base, on va retrouver les 2 grosses armées de ce conflit : les Allemands et les Américains. Mais comme indiqué plus haut, il existe déjà des extensions pour ajouter une troisième armée (Commonwealth) ou pour agrandir les 2 armées de base.
La guerre ne c’est pas faite qu’à pieds, vous allez donc avoir le plaisir de diriger aussi des véhicules légers et des tanks dévastateurs sur le champ de bataille. Là encore, le nombre d’icônes devient impressionnant mais sera efficace lors de la résolution des combats.

Finalement, le fun, il est où ?

Outre les graphismes qui viennent ajouter une touche d’humour aux personnages, l’action sera pimentée par le lancement de dés, et par l’utilisation de cartes d’action. Ces cartes vont apporter des bonus non négligeables à votre armée et mettrons à mal votre ennemi, mais attention celui-ci peux également jouer ces propres cartes aux effets aussi dévastateurs. Tous les éléments sont donc réunis pour se battre « gentiment » mais se battre quand même 🙂 .

Malgré ce côté fun revendiqué, la réflexion sera au rendez-vous, puisqu’il vous faudra donner un nombre d’ordres limités à vos unités et donc choisir les unités à actionner (tirer, combattre) et celles qui ne pourront que bouger pendant leur tour. Il faudra ensuite jouer avec le décor afin de surprendre l’ennemi et protéger vos propres unités sans oublier qu’il y a une guerre à gagner.

La guerre, c’est long ?

Une partie d’HoN dure en général entre 4 et 8 tours, sachant qu’en fonction de la taille du terrain choisi et du nombre d’unités armées recrutées cela équivaudra à une durée entre 25 minutes et plus de 3 heures. Pour la découverte du jeu, c’est très simple, il suffit de suivre un à un les scénarios livrés avec le jeu (il y en a 10 dans la boîte). Ils permettent d’appréhender petit à petit toutes les notions du jeu sans rebuter le débutant. Et une fois que vous serez devenu le général des armées, il sera alors tant de recruter seul votre armée avec un système de points pour affronter vos ennemis.

Vite, vite, je veux cette boîte

La boîte de base d’HoN est disponible sur le site Devil Pig Games ou dans les boutiques spécialisées contre 55€. Même, si la qualité du jeu, vous poussera très vite à vouloir acheter quelques éléments supplémentaires, le jeu de base offre une durée de vie importante et le suivi du jeu sur le forum de l’éditeur, ainsi que le nombre de scénarios offerts par la communauté ne fait qu’accroître cette durabilité.

Pour en connaître encore un peu plus sur HoN, direction le test d’HoN, ou alors la page générale sur HoN.

Ma note : 8.1

Leave a Comment